Le témoignage de Florence, partie en stage à Los Angeles

Le témoignage de Florence, partie en stage à Los Angeles

Un stage à Los Angeles : le début de l’American Dream !

S’il n’est pas obligatoire avant le BAC, le stage devient pourtant aussi important que l’école dans la vie d’un jeune. En effet, c’est ce qui constitue sa première expérience pour le valoriser sur le marché du travail. Et si certaines universités n’exigent aucune condition particulière à la réalisation d’un stage, d’autres comme les écoles de commerce conseillent fortement aux étudiants de se rendre à l’étranger. C’est le cas de Florence qui est partie en stage à Los Angeles.

Première étape : trouver un stage et décrocher le Visa-J1

centre-miamiQuelques jours seulement après sa rentrée en Master 1 option Marketing et Communication, Florence a eu la chance de participer à un forum “Travail et Carrières”, au sein duquel plusieurs entreprises étaient présentes pour présenter leurs offres et opportunités en matière de stages et d’emploi. C’est lors de cette rencontre que Florence a rencontré le président de l’agence MyInternshipAbroad, qui n’est d’ailleurs pas passé inaperçu durant cet événement. “Il y avait une foule énorme devant le stand de M. Perret, mais j’ai fait la queue comme tout le monde et finalement ma patience a payée puisque j’ai été très satisfaite de ce premier échange”. 

Florence l’avoue, l’équipe présente sur place a su la motiver pour partir et réaliser son rêve de rejoindre les USA : “Durant la phase d’échange avec les responsables du service “stages”, j’ai rencontré des personnes vraiment à l’écoute, passionnées par leur métier et soucieuses de chacun de mes besoins. Ce fut très important pour moi car je souhaitais vraiment partir à l’étranger et particulièrement aux USA, mon rêve de toujours, mais je n’y connaissais presque rien, je m’étais un peu documenté sur le sujet mais à ce stade, les USA restaient encore quelque chose d’inaccessible”. 

Pourtant Florence a sauté le pas, et s’est inscrite sur le site de l’agence. Rapidement des offres ont correspondu à son projet et l’équipe l’a orientée vers une offre qui l’a particulièrement séduite en Marketing et Communication à Los Angeles pour une durée de 6 mois.“Je n’arrivais pas à y croire, même si j’avais un bon dossier, je doutais de mes capacités, et je ne savais pas ce que je valais pour une entreprise Américaine. Suite à cela, le service VISA-J1 de l’agence s’est vite occupé de mon dossier pour les démarches de VISA, et rapidement tout a été bouclé. Je ne me suis occupé de rien, et heureusement pour moi tout s’est passé sans encombre.”

Je n’arrivais pas à y croire ! Je partais pour de bon aux USA !

Un stage à Los Angeles réussi

photo3462Une fois arrivée pour mon stage à Los Angeles après un vol plutôt long, Florence nous avoue qu’elle a eu du mal à s’y retrouver, dans une ville où tout est décuplé et où l’on a encore aucun repère. “Ça a été assez compliqué au départ, je me suis perdue de nombreuses fois, j’avais plusieurs coup de blues parfois mais ce sont les membres de mon équipe dans le stage où j’étais qui ont vraiment changé mon séjour. J’ai eu la chance de me retrouver dans une entreprise où l’équipe était plutôt jeune. Aussi, nous faisions beaucoup de sorties tous ensemble, mes amis me faisaient visiter la ville, me donnaient des bons plans sur tel ou tel quartier. Je me sentais vraiment comme à la maison avec eux. Et du point de vue professionnel, j’ai eu des missions vraiment très variées comme le fait de gérer des événements culturels, je gérais et j’animais aussi les réseaux sociaux, je réalisais les reporting etc. Bref j’ai encore plus appris que lors de tous mes précédents stages en entreprise.”  

Des opportunités professionnelles décuplées

Cela fait maintenant plusieurs mois que Florence est rentrée en France dans son petit village natal après son stage à Los angeles. Depuis son retour, elle ne cesse de parler de son séjour qu’elle nous confie ne javais pouvoir oublier. C’est depuis cette période que tous ses proches lui demandent des photos, des anecdotes sur la vie Américaine. Mais ce que Florence apprécie par dessus-tout c’est surtout le fait que cette expérience lui ouvre de nombreuses portes. Elle en est consciente, le monde du travail est friand de jeunes expatriés. “Pour mes nouvelles recherches de stage, je me rend compte que j’ai beaucoup plus de facilités à décrocher des entretiens. Les réponses ne sont jamais très longues et je vois que mon profil intéresse. Durant mes échanges avec des employeurs, on reste beaucoup de temps à parler des USA. Je crois que ça fait rêver un peu tout le monde ;).” 

Son niveau d’anglais a par ailleurs été renforcé, ce qui était aussi un de ces buts, elle nous explique : “J’avais un niveau intermédiaire avant de partir aux USA, et en 6 mois j’ai rapidement vu la différence. C’est même après 2 mois que j’ai commencé à parler sans chercher mes mots et à adopter un petit accent que je n’ai toujours pas perdu d’ailleurs lorsque je parle anglais.” Florence nous l’avoue, cette expérience a été encore plus bénéfique qu’elle ne le pensait avant son départ.

J’ai gardé de bons contacts avec l’entreprise et tout le monde attend mon retour avec impatience !

 

 

Tu souhaites toi aussi vivre une expérience similaire ? Retrouve toutes nos infos sur le visa J-1 et découvre les opportunités de stages aux USA de nos partenaires !

 

Ecrit par Constance Michel

Grande aventurière, j’ai du mal à rester en place. Après avoir vécu au Japon, je donne volontiers des conseils aux étudiants en quête de nouveaux horizons.