Découvrez la Success Story de Maxime, en stage à New York

Quelles étaient les premières impressions qui vous ont traversé l’esprit en arrivant aux États-Unis ?

Lorsque l’on vient d’une petite ville française et que l’on débarque pour un stage à New York pour 5 mois, pour la première fois, un temps d’adaptation s’avère nécessaire avant de partir à la découverte de la « ville qui ne dort jamais ». Tout, là-bas, est plus grand, la vie est rythmée par le travail (surtout à Manhattan !) et l’environnent général peut vite s’avérer déroutant.

Quel aspect de la culture Américaine vous a marqué le plus (et pourquoi) ?

L’attitude des gens quand ils communiquent avec vous est très différente par rapport à la France. Les américains sont beaucoup plus « théâtraux » dans leur façon de parler et très démonstratifs dans leur communication (beaucoup de gestes…).

Pouvez-vous nous raconter votre première journée à l’entreprise ou une journée type ?

Journée type :

  • Stage à New York9h30 : Arrivée au bureau
  • 12h-14h30 : La grosse différence par rapport à la France, les américains ne mangent pas à heure fixe mais quand leur travail leur permet. En fonction des tâches que je devais accomplir dans la journée, cela déterminait l’heure à laquelle je mangeais et le temps de pause que je pouvais m’octroyer.
  • 18h-20h (voir plus) : En fonction de la charge de travail que je devais accomplir, je pouvais quitter le bureau plus tôt ou relativement tard.

Vous êtes-vous bien intégré en général (en entreprise et à l’extérieur) ?

Oui sans aucune difficulté.

Avez-vous une anecdote à partager avec nous ?

A chaque fois qu’une vente était réalisée par l’un des agents d’Elegran Real Estate, toute la boite s’arrêtait de travailler quelques temps pour célébrer la nouvelle.

Quels conseils donneriez-vous aux futurs stagiaires partant aux Etats-Unis ?

Surtout ne pas hésiter à faire preuve d’autonomie dans son travail et d’aller « beyond the work requested ». Les américains préfèrent les initiatives personnelles aux questions incessantes sur comment faire le travail.

Qu’avez-vous pensé de VISA J1 et de son accompagnement dans votre démarche de Visa J-1 ?

Rien à redire, l’entreprise tout comme le sponsor ont été parfaits.

Comment ce stage à new york vous a aidé ou va vous aider dans votre carrière professionnelle ?

Il s’agissait de ma première expérience professionnelle à l’étranger ce qui est toujours valorisant sur un CV.

Quelles sont vos projets après ce stage à New York ?

Terminer mes études et obtenir mon diplôme.