Découvre les fermes urbaines pendant ton stage aux usa !

Découvre les fermes urbaines pendant ton stage aux usa !

Tu fais ton stage aux usa ? Découvre les jardins-potagers sur les toits !

potager-sur-les-toits-jpeg-rdm-minTu vas faire ton stage aux usa ? Avant toute chose t’es-tu renseigné pour l’obtention de ton visa j1 ?
Tu vas faire ton stage aux usa dans une grande ville américaine ? Tu as peur de la malbouffe et de la pollution ? Il est vrai que dans des villes de l’importance de New-York ou Chicago, il est peu courant de voir des agriculteurs cultiver leurs légumes … On associe (trop) souvent la nourriture américaine au fameux burger ! Et pourtant, le phénomène des fermes urbaines se développe de plus en plus ! Dans cet article nous irons investiguer pour connaitre les secrets de cette agriculture hors du commun !

New-York, une ville précurseur

Avec ses millions d’habitants, ses multiples grattes-ciels et sa circulation ininterrompue, New-York est une ville oppressée !  Malgré ses quelques restaurants réputés mondialement, la métropole n’avait pourtant aucun espace pour cultiver ses propres légumes ! Mais ça c’était avant ! Le phénomène des fermes urbaines explose et il est désormais possible de vivre en réel citadin tout en ayant un brin de campagne sur le toit de son immeuble ! Au delà de nourrir les habitants, ces jardins perchés sont également une réelle bouffée d’oxygène dans des villes surpeuplées.

Un constat alarmant

Les scientifiques de New-York sont arrivés à un constat préoccupant : en 2050, nous serons environ 9 milliards d’habitants sur la planète. Comment nourrir tout le monde ? Nous devons agir tout en préservant nos espaces verts. Pour cela, la solution dans l’avenir est de développer les cultures maraîchères dans des tours géantes ! C’est peut-être ce que tu pourras voir dans quelques années ! Aussi, selon les prévisions de l’ONU, 80% de la population vivra en ville. Il a été calculé que pour nourrir ce surplus de population, il faudrait l’équivalent de la surface du Canada en terres cultivées ! Afin de préserver l’environnement, ces fermes urbaines se présentent donc comme une solution d’avenir.

Aujourd’hui le bilan est simple, il faut exploiter le peu d’espace qu’il nous reste tout en préservant nos espaces vierges. Tous les toits des grattes-ciel représentent un espace non utilisé ! Pourquoi ne pas y faire pousser des jardins ?

Quelques exemples de fermes urbaines aux États-Unis

Public Farm 1 – Queens, New-York

public-farm-1-jpeg-rdm-minVoici un jardin-potager public qui, à l’initiative du MoMA (Museum of Modern Art) de New-York, est une œuvre d’art d’utilité publique.

Académie des sciences de Californie – San Francisco

academie-des-sciences-de-californie-jpeg-rdm-minL’un des plus grands musées d’histoire naturelle des États-Unis se devait de ne pas passer à côté de cette tendance ! Le toit du musée est recouvert d’un sol végétal qui lui permet de récupérer plusieurs milliers de litres d’eau de pluie chaque année !

Uncommon Ground – Chicago

uncommon-ground-chicago-jpeg-rdm-minC’est le premier potager certifié bio aux États-Unis ! Uncommon Ground est un restaurant presque auto-suffisant : il produit ses propres fruits et légumes sur son toit et les arrose grâce à ses réserves d’eaux de pluie. 450 kg de fruits et légumes y sont produits chaque année sur 230 m². Cela représente $5560 de recette !

Brooklyn Grange – New-York

brooklyn-grange-ii-jpeg-rdm-minDans ce potager géant niché sur le toit d’un immeuble de Brooklyn, tu pourras déguster des produits cultivés juste à tes pieds ! Aussi, de mi-mai jusqu’à octobre ce potager urbain ouvre ses portes au public et organise des dîners. Pour $95 par personne (la qualité à un prix !) tu profiteras de la campagne dans la ville !

High Line – New-York

high-line-ny-jpeg-rdm-minBien que ce jardin perché installé à la place d’une ancienne voie ferrée n’accueille pas de légume ou d’arbre fruitier, ses nombreuses plantes sont une réelle bouffée d’oxygène en plein dans le tumulte de la ville.

Les fermes urbaines, un moyen de réhabilitation
Le cas de la ville de Détroit

Ancien symbole de l’industrie américaine, pionnière du secteur automobile, Détroit n’a pas été épargnée par la crise des années 70 qui entraine la faillite de nombreuses entreprises. S’en suit une série d’émeutes qui achèvera la mauvaise réputation de la ville rapidement désertée. Quelques années plus tard, la métropole de la superficie de San Francisco s’est retrouvée quasiment abandonnée. Pourtant, tous ces espaces devenus déserts sont aujourd’hui réhabilités en fermes urbaines ! Dans la tête de ses habitants, l’espoir en voyant arriver cette nouvelle activité s’est transformé en jubilation lorsque leurs efforts et leur persévérance ont été couronnés de succès ! Sache que 150 tonnes d’aliments sont produits à Détroit, c’est un quart de la consommation locale ! Et ça n’est que le début ! Un comble ou plutôt une expiation pour une ville qui prospérait dans le passé grâce à une industrie polluante !

 

 

Tu sais à présent tout sur cette nouvelle tendance des fermes urbaines ! Pourquoi ne pas toi-même aller tester un de ces potagers 100% urbain pendant ton stage aux États-Unis ? Tu n’as pas encore de stage ? Pas de panique, viens découvrir toutes nos offres de stage aux USA !

 

Grande aventurière, j’ai du mal à rester en place. Après avoir vécu au Japon, je donne volontiers des conseils aux étudiants en quête de nouveaux horizons.

Articles en relation