Visa J-1 : Les cas particuliers

Bon à savoir !

Le Visa j-1 est comme vous le savez déjà, le sésame qui vous permet d’accéder à la « terre promise » si vous souhaitez réaliser un stage aux USA. Semée d’embûches, la démarche pour obtenir ce visa J-1 est parfois un vrai parcours du combattant dès lors qu’il manque un document ou que votre cas est particulier. Aussi, nous vous expliquions dans un précédent article, comment obtenir votre Visa J1 pour vous aider au mieux… Aujourd’hui nous allons au delà de la procédure habituelle pour parler des questions un peu plus spéciales !

Prolongation du Visa J1

VISA j-1Dans le cas où votre stage se passe bien, l’entreprise dans laquelle vous êtes peut être amenée à vous garder plus longtemps que ce qu’il était prévu. Dans ce cas, la prolongation du visa est tout à fait possible dès lors que votre durée de stage n’excède pas la durée maximum autorisée selon les différentes catégories de visa J1 : Intern : 12 mois et Trainee : 18 mois.

Cette démarche est bien évidemment payante et la demande doit être adressée au sponsor dans les 30 à 60 jours précédant la fin prévue du contrat. Par exemple, si votre contrat se termine le 30 juillet, votre demande de prolongation doit être faite entre le 1er et le 30 juin.

La marche à suivre vous sera ensuite expliquée en ce qui concerne les nouveaux documents à fournir justifiant de vos nouvelles missions ainsi que le coût de cette prolongation qui varie en fonction du nombre de mois supplémentaires passés dans l’entreprise.

Sachez aussi qu’il est tout à fait possible de rester 30 jours supplémentaires que ce soit avant ou après les dates indiquées sur votre DS-2019. Vous ne pourrez toutefois plus travailler car vous serez en catégorie touriste, c’est ce que l’on appelle la « Grace Period ».

Éligibilité du visa pour les USA

Dans le cas où vous avez déjà obtenu un Visa J-1 Intern, vous êtes toujours éligible pour en redemander un, à condition d’être étudiant et d’avoir au moins effectué un semestre d’études ou professionnel après votre premier séjour avec un Visa J-1. C’est à dire que le délai minimum pour repartir en stage aux USA sera d’au minimum 6 mois.

Dans le cas où vous avez déjà obtenu un Visa J-1 Intern ou Trainee, et que vous souhaitez à nouveau obtenir un Visa J-1 en catégorie Trainee cette fois, vous serez là aussi toujours éligible si vous êtes encore étudiant et vous devrez attendre 2 ans, en justifiant de 2 années d’expérience professionnelle pour obtenir votre second Visa J-1. Il est recommandé de changer d’employeur entre la première et la seconde période de stage.

Changement de visa

Si vous êtes en stage et que votre employeur vous propose de vous garder à l’issue du stage sachez que votre Visa J-1 ne sera pas accepté, celui-ci étant destiné à un échange professionnel pour un séjour temporaire. Par ailleurs, les conditions du Visa J-1 comprennent le fait que l’employeur s’est engagé à ne pas vous embaucher sur quelque motif que ce soit à la fin de votre stage, et vous même sur le fait de rentrer dans votre pays une fois votre séjour terminé.

Sachez aussi que tout titulaire d’un Visa J-1 est soumis à la règle des deux ans, c’est à dire qu’il est impératif de revenir dans le pays d’origine pendant une période de 2 ans minimum suivant le premier Visa J-1. Il n’est alors pas possible de changer son visa J-1 en H-1 par exemple, si vous souhaitez travailler sur place, ou de demander l’obtention du statut de résident légal aux USA. Vos demandes ne seront pas acceptées !

 

Les conditions de stage

VISA j-1Vous n’êtes en temps normal, pas autorisé à changer d’employeur au cours de votre stage. Les documents que vous avez rempli au préalable avant votre entrée sur le territoire Américain sont validés pour un seul et unique employeur.

Toutefois, dans le cas où votre stage se passerait mal, vous n’aurez la possibilité de changer de stage qu’avec l’accord de votre employeur actuel pour que celui-ci accepte de vous laisser partir. Vous devez aussi fournir une preuve selon laquelle votre stage ne vous convient pas pour que vous puissiez retrouver au plus vite une nouvelle entreprise.

Vous disposerez alors d’un délai de 30 jours pour chercher un nouvel employeur, remplir les documents nécessaires pour la réalisation du stage et faire la demande de visite par le sponsor dans l’entreprise si celle-ci s’avère nécessaire. Pour le dernier cas, il est indispensable de contacter au plus vite un sponsor afin qu’il puisse s’organiser pour se déplacer dans le temps imparti.

 

 

Vous vous sentez plus aiguillé suite à ces petites informations ? N’hésitez pas à nous contacter pour toute demande d’information supplémentaire, nous nous ferons un plaisir de vous répondre !

 

Ecrit par Constance Michel