Visa J-1 et ESTA : la mise au point !

Quelles différences entre un Visa J-1 et ESTA ?

Tu le sais déjà, mais partir à l’étranger notamment aux USA nécessite d’avoir certains documents en règle avant l’expatriation tant attendue, notamment Visa J-1 si vous partez en stage. En fonction de la nature de ta venue, différents visa te seront ainsi demandés, que tu sois étudiant, jeune actif ou que tu souhaites simplement te rendre pour voyager et découvrir le pays. Attention à ne pas s’y perdre, mieux vaut alors s’y prendre tôt car les démarches peuvent vite devenir un vrai casse-tête ! Place maintenant à l’explication de deux formalités administratives existantes pour se rendre aux USA.

Le Visa J-1

USA Visa, passports, boarding pass and pen - foreign travel backgroundSi tu souhaites effectuer un stage aux USA, sache qu’il te faudra un seul et unique visa : le visa J-1, autrement appelé, Exchange Visitor Program. En fonction de la nature de ton stage et de sa durée, 2 types de visa j-1 coexistent. Il faudra alors bien prendre en compte les différences entre ces 2 types de visa pour ne pas à passer par la case aller/retour direct ! Aussi on distingue le Visa J1 « Intern » pour les étudiants ou diplômés qui souhaitent effectuer un stage de 12 mois maximum, et le Visa J1 « Trainee » pour les stages jusqu’à 18 mois. Plusieurs autres conditions sont nécessaires, tu peux alors dès à présent tester gratuitement ton éligibilité sur le site pour connaître le type de visa qu’il te faut.

Comment obtenir ce Visa ? Sache que tu devras passer par des démarches plutôt longues et coûteuses. Aussi, et ce afin de bien t’y prendre et de faire valider ton dossier administratif auprès de l’ambassade Américaine, des agences spécialisées dans les programmes J-1 telles que MyInternshipAbroad, s’assurent entièrement du suivi côté entreprise et étudiant. L’agence servira alors d’intermédiaire avec les sponsors, obligatoires, pour délivrer le DS 2019. L’étudiant devra le remplir et payer les frais de SEVIS demandés avant le rendez-vous à l’Ambassade des USA à Paris. Un dernier document, le DS 160, sera à remplir avant de recevoir le précieux Visa de stage, 1 semaine maximum après le rendez-vous.

Sache aussi qu’à l’expiration de ton Visa J-1, tu as la possibilité de rester 30 jours supplémentaires sur le sol Américain, non plus pour y travailler, mais pour voyager en tant que touriste. C’est ce que l’on appelle la Grace Period. Il faut cependant faire attention à la date de fin de ton visa J-1 indiquée sur le formulaire DS 2019 pour ne pas te faire avoir. Par ailleurs, sache que durant cette période, tu ne pourras plus revenir sur le sol américain si tu décides d’en sortir. Vérifie aussi que tu sois encore couvert par le sponsor durant les 30 jours suivants la fin de ton stage. Si tu souhaites rester plus de temps pour explorer les fins fonds de l’Amérique, il te faudra alors un autre visa.

L’autorisation ESTA 

Infographie-ESTASi tu souhaites visiter ou voyager pour affaires aux USA durant une période maximum de 90 jours, il te faudra faire une demande ESTA, autrement appelé Electronic System For Travel Authorization. Concrêtement, l’ESTA est un système de sécurité qui identifie si une personne est susceptible ou non de représenter des problèmes de sécurité sur le sol Américain. Il concerne alors tous les visiteurs qui souhaitent voyager sous le Visa Waiver Program (VWP).
Le Visa Waiver Program sur le sol américain ne peut excéder 90 jours. Mais il est tout à fait possible pour une personne de rester aux USA pour une durée maximum de 6 mois sur une période entière de 12 mois en tant que visiteur. Cela revient donc à deux ESTA de 3 mois.

Contrairement au Visa J-1, le formulaire ESTA est peu coûteux (14$) et les démarches pour l’obtenir sont moins longues et moins contraignantes (en moyenne 1 à 3 jours). Pour faire une demande d’ESTA, tu dois te rendre sur le site officiel de l’U.S Customs and Border Protection et remplir les conditions suivantes :

  • Ne pas avoir de Visa en cours de validité
  • Faire partie des 37 pays participants au programme ESTA (la France en fait parti)
  • Venir aux USA uniquement pour un voyage touristique ou d’affaires
  • Rester sur le territoire pour une durée maximum de 90 jours ou être en transit par les USA
  • Avoir un passeport biométrique ou électronique ou à lecture optique et en cours de validité au moment de l’entrée sur le sol Américain

 

Sache que si tu as un visa en cours de validité, tu n’auras pas besoin de demander une autorisation ESTA, mais tu prendrais des risques à te rendre aux USA pour un voyage touristique avec un visa J-1. A l’inverse, certaines entreprises ne veulent pas régler les frais de visa J-1 et demandent de partir sous ESTA en payant les étudiants au noir. Il faut bien entendu ne pas suivre cette voie qui entraînerait une interdiction de territoire à vie pour fraude.

Si tu es récemment parti sous un visa J-1 et que tu souhaites revenir aux USA avec une permission ESTA, il te faudra bien expliquer à l’U.S Border Protection, que tu ne reviens pas pour y travailler, et que tu as déjà un emploi à l’étranger ainsi qu’une résidence fixe.

 

 

Retrouve plus en détails les informations relatives au formulaire ESTA, en cliquant sur l’infographie et en te rendant sur le site formulaireesta.org

 

 

 

 

 

 

Ecrit par Constance Michel