Les questions que l'on peut te poser à ton arrivée aux USA

Les questions que l'on peut te poser à ton arrivée aux USA

USA : l’étape de l’immigration Américaine

Tu pensais que l’entretien à l’ambassade Américaine était la dernière étape pour rejoindre les USA ? Que tu viennes pour visiter, travailler, étudier etc. aux USA tu seras forcément amené à passer devant un officier de l’immigration Américaine. Tu as certainement dû entendre des histoires farfelues à ce sujet certes, pourtant cette dernière étape est obligatoire et se passe généralement très bien ! On comprend cependant que ce moment puisse susciter du stress chez toi, aussi on te donne la liste des questions les plus souvent posées par les agents afin d’être le mieux préparé possible !

Quelle est la raison de votre venue aux Etats-Unis ?

C’est à vrai dire la question qui intéresse le plus les agents. L’objet de ton arrivée aux USA. Inutile alors de mentir durant cette section car les agents de l’immigration ont l’habitude et finissent toujours par remarquer la moindre faille. Ainsi, si tu viens dans le cadre d’un stage, il te suffira de répondre “I’m here for business/Internship” et montrer les éléments de preuve demandés : passeport, visa j-1 etc.

Où comptez-vous loger ?

Ici, l’agent souhaite tester jusqu’où tu as organisé ton séjour. Si tu as déjà trouvé ton logement, tu peux donner l’adresse de ta future habitation. Généralement, l’agent ne cherchera pas à aller plus loin mais cette question est nécessaire pour déterminer si ton séjour tient en quelques sortes la route.

Êtes-vous déjà venu aux États-Unis auparavant ? Pourquoi revenez-vous ?

Ce n’est ici pas une question piège mais un moyen pour l’agent de voir si tu es honnête avec lui et de te tester comme avec les autres questions. Répond alors franchement et honnêtement, étant donné que toutes tes entrées aux USA sont mentionnées sur ton passeport, donc inutile là aussi de mentir. Le fait de revenir souvent aux USA ne sera pas perçu comme quelque chose de louche, il suffit de bien expliquer les raisons de tes différentes arrivées : familles, stages, visites etc.

Pourquoi restez-vous X jours ?

C’est une question que l’on te posera aussi sans nul doute ! Le tout est de s’assurer que tu ne resteras pas à vie aux Etats-Unis. Même s’il est rare que l’on te le demande, il est parfois possible de devoir montrer tes billets d’avion aller/retour, alors pense-y avant ton départ !

Que faites-vous comme travail ?

Si cette question peut s’avérer plutôt personnelle on te l’accorde, elle représente pourtant aux yeux des agents un élément déterminant pour prouver que tu ne vas pas chercher à t’installer aux USA et y travailler illégalement. Inutile de mentir là-dessus, l’immigration a le moyen de vérifier tes réponses en temps réel. Indique alors ton cursus et l’intitulé de tes diverses expériences pour que ce dernier ait la preuve que ton but n’est pas de t’installer définitivement aux USA.

 

Bon à savoir, la France est depuis le 20 décembre 2016, concernée par la requête demandant de fournir son nom d’utilisateur sur les réseaux sociaux via le formulaire ESTA. Si cette demande d’information est optionnelle, les agents de l’immigration risquent cependant d’en profiter pour te poser des questions à ce propos, notamment en raison du durcissement à la frontière. Toutefois, cette démarche concerne les individus qui transitent aux USA pour une période inférieure ou égale à 90 jours. Tu ne seras pas soumis à cette règle sous visa j-1.

 

Quoi qu’il en soit, le mieux est de rester naturel et calme, et surtout de ne pas hésiter à faire répéter si l’on ne comprend pas les questions de l’agent. Répond toujours honnêtement et franchement. Inutile de mentir, la situation pourrait se retourner contre toi ! Pour finir, pas de stress à avoir si tu es en règle, notamment au niveau de ton Visa J-1 respire un bon coup, cette étape ne dure que quelques minutes et t’ouvrira les portes pour un séjour de quelques jours ou plusieurs mois inoubliables !

 

Ecrit par Constance Michel

Grande aventurière, j’ai du mal à rester en place. Après avoir vécu au Japon, je donne volontiers des conseils aux étudiants en quête de nouveaux horizons.