Tester gratuitement
mon éligibilité

au Visa J-1

Hi, How Can We Help You?

Catégorie : Success stories

mai 4, 2015

Pourquoi avoir décidé de faire un stage à l’étranger ?

Je voulais absolument faire un stage aux usa pour parfaire mon anglais, pouvoir acquérir un vocabulaire professionnel pour me permettre ensuite éventuellement intégrer des entreprises où l’anglais est la langue de référence. Je voulais m’assurer de pouvoir comprendre et être comprise au sein de mon lieu de travail. De plus, je souhaitais pouvoir évoluer dans un milieu professionnel à l’étranger, voir et comprendre comment les gens travaillent dans un autre pays, car les us et coutumes ne sont pas les mêmes qu’en France, et c’est essentiel de savoir comment d’autres travaillent pour mieux répondre à leurs besoins et attentes dans un milieu professionnel aux nationalités variées. J’ai pu ensuite constater que sur un CV, partir faire un stage à l’étranger ouvre d’un coup de nombreuses portes.

Pourquoi avez-vous choisi les USA comme destination de stage?

J’avais été élevée dans la culture anglaise, mais pas américaine. Je sais comment vit et travaille un anglais, mais je savais que les américains avaient aussi leurs façons de faire. Comme je voulais intégrer ensuite une entreprise au rayonnement international, je souhaitais me cultiver dans un milieu professionnel que je ne connaissais pas encore, et avec lequel on est obligé de travailler à un moment donné dans sa carrière.

Avez-vous trouvé facilement votre stage aux USA?

Oui, j’ai postulé à plusieurs offres sur le site de MyInternshipAbroad en fonction de mon parcours et de mon expérience. On m’a rapidement contacté pour passer des entretiens. Cela s’est fait très rapidement – les missions décrites dans l’offre de stage pour Christian Louboutin correspondait à mon CV, et à mes attentes.
Sucess-Story-3

Comment avez- vous découvert qu’il fallait un visa J-1 pour faire un stage aux USA?

C’est grâce au suivi de l’équipe de MyInternshipAbroad et du site internet que j’ai été au courant des démarches administratives à effectuer avant de pouvoir partir.

Quelle était votre impression sur les démarches de visa J1 ?

Au début, j’ai eu très peur de cette montagne de papiers à fournir, c’était inhabituel et assez stressant. J’ai même un peu harcelé votre ligne téléphonique tellement j’avais de questions. Heureusement, j’ai été accompagnée par l’équipe entière dans toutes les étapes et dans toutes mes démarches. Au final, je suis partie sereine.

Comment s’est déroulée votre procédure ambassade ?

Très bien – les agents sont assez impressionnants mais mes papiers étant correctement remplis, c’est allé très vite et j’ai pu partir dans les temps et débuter mon expérience new yorkaise sans encombre.

Quels conseils pourriez-vous donner pour les étudiants sur le point d’entamer leurs démarches de visa J-1?Success Story

Accrochez-vous ! C’est un passage obligatoire que de remplir des documents, mais une fois sur place, quel pied ! c’est une expérience extraordinaire et on se rend compte de la chance qu’on a d’avoir été sélectionné pour faire son stage aux USA, de pouvoir vivre à l’heure des États-Unis dans des lieux et entreprises incroyables.

Comment s’est déroulé votre stage aux USA (culture d’entreprise, missions, vie sur place etc) ?

C’était exactement ce que je recherchais. Je me suis adaptée très rapidement grâce à une équipe accueillante et ambitieuse. On m’a donné de plus en plus de responsabilités au fur et à mesure que la confiance s’installait, dans mon domaine de compétences. J’étais à deux pas de Times Square, dans un quartier animé et complètement à l’opposé de ce qu’on peut connaître en France. J’ai passé 6 mois extraordinaires entre travail, s’adapter au rythme américain qui est radicalement différent de ce qu’on peut connaître en France et découverte de la ville et des gens.

Comment le stage a été bénéfique pour votre carrière ?

Ce stage aux USA m’a ouvert énormément de portes à mon retour. Mon CV intéressait de nombreuses entreprises qui le boudaient auparavant. Une expérience de 6 mois et une recommandation de ses supérieurs aux Etats-Unis, ça change la donne. Je suis à présent dans une multinationale dans le domaine du luxe, et c’est aussi grâce à ce stage aux USA et à mon anglais que j’ai eu la chance d’être sélectionnée.

Quels conseils donneriez-vous à un étudiant qui souhaite faire un stage aux USA ?

Partez l’esprit ouvert : les façons de faire sont différentes et il faut savoir s’adapter et accepter de travailler et de vivre différemment pendant quelques mois.
Attention aux arnaques de logements : visitez des appartements sur place, ne risquez pas de tomber dans un piège sur internet. Si vous partez seul, vivez en colocation et faites-vous un réseau de connaissances via les réseaux sociaux sur des pages comme les Frenchy. Ils sauront vous accueillir et vous loger convenablement pour profiter de votre stage aux USA.
Success-Story 3

Rédigé par Claire Hill.

 

avril 9, 2015

Sigolène a fait son stage à Los Angeles et a été la gagnante du « InterExplorer cultural activities game » organisé par notre sponsor Interexchange et qui a pour but de récompenser les étudiants qui se sont véritablement imprégnés de la culture américaine durant leur stage. Robin Lerner du département d’Etat Américain félicite Sigolène pour sa participation au coucours InterExplorer.

Avez-vous trouvé facilement votre stage et pourquoi avoir choisi les États-Unis comme destination ?

Oui j’ai facilement trouvé mon stage à Los Angeles car le dirigeant de l’entreprise Capital Management est un ami de ma famille. Je lui ai donc demandé s’il avait besoin d’un stagiaire dans le secteur du marketing, il en a discuté avec ses collègues, a proposé mon CV, qui a été accepté. Je pense cependant que sans réseau, c’est très difficile. J’ai choisi de faire mon stage aux USA car J’y ai vécu quand j’étais plus jeune et avais envie de revivre une expérience là-bas. C’est un pays que je trouve très intéressant, je voulais travailler et vivre cette culture d’entreprise dont on parle tellement.

Comment avez- vous découvert qu’il fallait un visa J-1 pour faire un stage aux USA ?

Après de longues heures passées à faire des recherches en ligne et à envoyer des emails. Je n’avais aucun accompagnement de la part de mon école et cela m’a demandé beaucoup de temps pour « comprendre » la procédure de visa. Je ne comprends pas à quoi servait l’entreprise « sponsor ».

Pourquoi avez-vous choisi VISA J1 pour les démarches de visa J-1?

Honnêtement, parce que vous proposiez le service le moins cher.
Los Angeles

Quelles sont vos meilleurs souvenirs de votre stage à Los Angeles ?

La vie que j’ai mené en dehors de mon lieu de travail, l’expérience humaine que j’ai pu avoir avec mes collègues ou les amis que j’ai eu sur place. Étant dans une ville comme LA, j’ai pu faire plein de choses : profiter de la plage, découvrir la ville, voyager… mes meilleurs souvenir sont avec mes amis à la plage, lors de repas, assister au babyshower d’une amie, à la naissance de son enfant, ma participation au festival Burning Man, mon voyage a NY, SF et SD.

Comment s’est déroulé votre stage à Los Angeles (intégration, culture d’entreprise, missions) ?

Mon stage à Los Angeles était génial, une superbe expérience, dans une super entreprise. C’était très intéressant de voir la méthode de management américaine et de travailler dans un environnement avec de nombreux étrangers.

Comment le stage a été bénéfique pour la suite de vos études et quels conseils donneriez-vous aux étudiants qui souhaitent participer au programme Visa J-1 ?

Tout d’abord, ce stage témoigne de mon attrait pour l’international, ma capacité d’adaptation et ma volonté de me surpasser. Le conseil que je donne aux autres étudiants et de profiter au maximum et de tout faire pour rencontrer des personnes et échanger avec elles. C’est une expérience incroyable qui sera valorisante tant pour votre CV que pour votre épanouissement personnel.
Los Angeles

 

Rédigé par Claire Hill

 

mars 25, 2015

Avez-vous trouvé facilement votre stage aux USA ?

Ma recherche de stage aux USA a débuté par quelques candidatures spontanées infructueuses. Par la suite, j’ai eu la chance de profiter de l’aide de mon cousin qui m’a ouvert son réseau de connaissances basées à New York. J’ai alors postulé auprès de deux entreprises et reçu une réponse très rapide de la part de NEST Fragrances qui m’a offert un stage de 3 mois au sein de leur siège basé à New York.

Pourquoi avoir choisi les USA comme destination de stage?

Attirée par ce pays depuis toute petite, je désirais au départ y aller pour quelques semaines de vacances. Après réflexion, j’ai décidé de profiter de l’opportunité offerte par mon école de réaliser un stage à l’étranger pour joindre l’utile à l’agréable et partir pour une durée plus longue que prévue. J’ai pu découvrir plus en profondeur une culture et un pays qui m’attiraient.

Comment avez-vous découvert qu’il fallait un visa J-1 pour faire un stage aux USA ?

Si je savais que la réalisation d’un stage aux États-Unis nécessitait un autre visa que l’Esta, je ne connaissais pas toutes les modalités de la procédure. J’ai donc effectué beaucoup de recherches sur le sujet et comparé les différents organismes existants.

Sucess Story Audrey

Pourquoi avez-vous choisi VISA J1 pour les démarches de visa J-1 ?

Mon choix s’est alors porté sur VISA J1 pour les démarches liées au Visa car après comparaison, celui-ci semblait offrir un bon rapport qualité de prestation/prix. De plus il disposait d’un partenariat avec mon école et j’ai pu lire de bons témoignages à leur sujet sur internet.

Comment avez-vous jugé la qualité de nos services ?

L’accompagnement prodigué par VISA J1 fut très professionnel, complet et performant. Mes interlocuteurs se sont montrés à l’écoute, disponibles et ont répondu à mes moindres questions qui étaient, je dois l’avouer, nombreuses.

Comment s’est déroulée votre procédure ambassade ?

J’appréhendais un peu le passage à l’ambassade car je ne savais vraiment pas à quoi m’attendre et j’avais peur que malgré tous les papiers que j’avais rassemblé, d’en avoir oublié un. Au final tout s’est très bien passé. Passage de la sécurité, attente puis 5 minutes d’entretien à un guichet où l’on m’a posé environ 4 petites questions. Une fois cette étape terminée, j’ai reçu mon passeport contenant mon visa J-1 quelques jours après.

Comment s’est déroulé votre stage aux USA (intégration, culture d’entreprise, missions) ?

Mon stage s’est très bien passé ! L’intégration fut très facile dans mon entreprise et l’accueil très sympa. J’ai découvert une culture d’entreprise différente de la nôtre. Dans mon entreprise il n’y avait pas de réelle pause le midi, nous avions une cuisine et des frigos remplis de nourriture à notre disposition dans lesquels nous pouvions nous servir pour nous préparer un repas que la quasi-totalité du personnel mangeait devant son ordinateur en travaillant. J’ai également remarqué que mes collègues montraient beaucoup leur reconnaissance à mon encontre pour chaque tâche que j’effectuais. Personnellement j’étais en stage au service des ventes et je réalisais des fichiers prospects, travaillais sur le logiciel de CRM, créais des présentations power point sur des thèmes comme le merchandising des produits. En somme mes missions étaient assez variées et j’ai également eu l’opportunité d’aider ponctuellement le service des finances et celui des relations publiques.

Sucess Story Audey

Quelles sont vos meilleurs souvenirs de votre stage aux USA ?

Mon stage fut l’une des meilleures périodes de ma vie. Je garde de nombreux bons souvenirs comme la soirée organisée sur la terrasse avec une vue magnifique à l’occasion de notre changement de locaux (l’entreprise a déménagé à 10m de la 5th avenue durant mon stage) ; ou encore la vente spéciale que nous avons faite dans nos locaux. Je garde aussi en mémoire le moment où l’entreprise a commandé un « sandwich » de 1 foot pour les employés suite à une réunion: je n’ai jamais vu un sandwich aussi long… Le restaurant surprise planifié à l’occasion de la fin de mon stage a également été un très bon moment.
Je garde aussi en tête les nombreux bons moments passés avec mes 20 colocataires (oui oui, 20 !), ce qui a également beaucoup contribué à faire de ces 3 mois, une expérience exceptionnelle.

Comment le stage a été bénéfique pour la suite de vos études ?

Ce stage m’a été bénéfique sur de multiples aspects. D’une part j’ai pu améliorer mon niveau d’anglais et ma connaissance du monde du travail américain. D’autre part c’est un réel atout sur mon CV qui me permet de faire la différence avec d’autres candidats lors d’entretiens.

Quels conseils donneriez-vous aux étudiants qui souhaitent participer au programme visa j-1 ?

Visa J-1Je leur conseille de suivre la procédure indiquée par VISA J1 pour être certain de ne rien oublier et d’être dans les temps. Tout est fait pour que ça se passe bien (étapes, checklist des papiers à réunir…) et si jamais un doute subsiste sur une étape de la procédure ou un papier à fournir, l’équipe répondra rapidement à leurs questions.

 

mars 18, 2015
mars 18, 2015

Avez-vous trouvé facilement votre stage aux USA ?

Assez “facilement” oui  dans le sens où l’université ayant le contact, je n’ai pas eu besoin de répondre à une offre de stage aux usa  “classique” diffusée sur un site internet ou tout autre plateforme de recrutement. Alors que j’étais étudiant en licence, j’avais entendu parler que quelques étudiants avaient réalisé leur stage de Master 2 pour le département recherche de Nike. Ce n’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd… et alors que j’étais en Master 1, un étudiant du Master 2 est parti faire son stage chez Nike Golf alors que Nike ne prenait plus personne de notre université depuis quelques temps. La porte s’est ré-ouverte et j’ai très vite pris les devants pour obtenir le contact et l’accord de mes enseignants pour réaliser mon stage de M2 pour Nike Golf. Le fait que l’étudiant en M2 de l’année précédente ait réalisé un bon stage a facilité, il est vrai, les accords de toutes les parties.

 Comment avez- vous découvert qu’il fallait un visa J-1  pour faire un stage aux USA ?

Une fois entré en M2, j’ai pris contact avec le stagiaire de l’année précédente et il m’a très simplement répondu qu’il était nécessaire d’obtenir un Visa J-1 pour effectuer ce stage.

 Pourquoi avez-vous choisi Visa J1 pour les démarches de visa ?

Le stagiaire de l’année précédente m’a alors envoyé quelques liens, la plupart des liens étant explicatifs sur le pourquoi du Visa et les démarches de celui-ci et un autre qui m’envoyait sur le site de l’agence avec laquelle il était passé pour obtenir son Visa. Après une rapide recherche sur internet, Visa j1 était non seulement une des agences les moins chères pour le Visa J-1 mais était surtout la seule à proposer une plate-forme en ligne qui me permettait de poster mes documents directement et d’avoir un suivi en temps réel de mon dossier. Si j’avais choisi une autre agence, j’aurai eu l’impression d’envoyer mes documents ‘dans la forêt’ et j’aurai dû appeler sans cesse pour avoir des nouvelles de l’avancement de mon dossier.

Comment avez-vous jugé la qualité de nos services ?

Très bien ! Tout était clairement expliqué sur le site et lorsque j’avais une question ou un doute, un simple coup de téléphone à l’agence suffisait à obtenir une réponse claire. Et cela a pu me rassurer de nombreuses fois car mon timing était très serré.

Comment s’est déroulée votre procédure ambassade ?

La procédure ambassade n’est plus que la dernière étape avant de recevoir le précieux sésame, le plus dur et long ayant été fait auparavant. Une fois les documents nécessaires envoyés par le sponsor reçus à mon domicile, j’ai pu obtenir un rendez vous pour l’ambassade dans les 3 jours qui ont suivi. La procédure en soi n’est qu’une formalité; l’inconvénient étant de devoir monter sur Paris pour la réaliser.

Quels conseils pourriez-vous donner pour les étudiants sur le point d’entamer leurs démarches de visa J-1 ?

De s’y prendre à l’avance, entre 2 et 3 mois au moins pour pouvoir dormir paisiblement pendant toute la procédure 🙂 , de ne pas se décourager malgré les nombreux documents à remplir et preuves à fournir, car le jeu en vaut la chandelle au final : une des meilleures expériences de votre vie.

Comment  s’est déroulé votre stage aux USA ?

Fantastique ! Aussi bien dans le côté professionnel que personnel. Je n’ai quasiment jamais eu l’impression d’être en stage pendant ces 6 mois. Dès le premier jour j’avais des étoiles plein les yeux et je pense en avoir encore aujourd’hui. Mon projet de stage s’est très bien déroulé, j’ai appris énormément que ce soit en termes de savoir-faire et de savoir-être. J’ai eu la chance de travailler sur un produit déjà commercialisé par Nike depuis quelques années, le Nike FuelBand, un bracelet connecté, que j’ai dû améliorer pour la pratique du golf. J’ai également été en charge de plusieurs petits projets tout au long des 6 mois qui m’ont permis d’élargir mon savoir et mes compétences dans l’étude, la conception et l’amélioration des clubs de golf.

Il est vrai que j’appréhendais le Texas avant d’y aller mais c’est un Etat génial ! Le fait que ce ne soit pas un des plus touristiques des Etats-Unis est d’après moi le plus gros avantage : les gens sont très amicaux, sincères et vrais ce qui permet une immersion totale. Vous vous faites très rapidement des amis pour la vie ! Si je dois sortir un aspect négatif ? Leur accent 😉

emmanuel-stage-usa-golf

Dans quelle mesure le stage a t-il été bénéfique pour votre carrière ?

  • Cliché mais forcement réel, ce stage a été fortement bénéfique pour mon anglais. Je n’avais pas le goût de la langue anglaise avant mon départ, j’étais littéralement mauvais et je suis revenu bien plus confiant dans ce domaine. L’anglais ne me fait plus peur, bien que je continue d’apprendre de nouveaux mots tous les jours !
  • Avant de choisir Nike Golf, j’ai eu l’opportunité d’accepter une offre de stage aux usa pour une très bonne entreprise française de sport. Le contexte était assez simple : si je choisissais l’entreprise française, il y avait des chances d’obtenir un CDD ou une thèse à la suite de ce stage alors qu’en choisissant Nike Golf, il m’a été clairement expliqué que je devrais me débrouiller pour trouver du travail une fois le stage terminé. Au final, à peine rentré du Texas, mon université m’a proposé un CDD d’une année pour travailler sur un projet de recherche qui résulte d’un partenariat entre le laboratoire de recherche de mon université et…Nike Golf ! De quoi enrichir un peu plus mon expérience et mon CV, et me conforter dans l’idée que j’ai fait le bon choix…

 

février 27, 2015

Avez-vous trouvé facilement votre stage aux USA ?

Je faisais quelques recherches sur le stage aux usa sur internet et je suis rapidement tombé sur votre site internet, MyInternshipAbroad. J’ai alors pris contact avec une personne qui m’a demandée dans quelle région des USA je souhaitais me rendre, j’ai dit que je serai intéressée par la Californie, La Floride et éventuellement New York. Après, on m’a envoyé diverses propositions dans le milieu de l’hôtellerie car je sortais d’une Ecole Hôtelière de Genève et mon but était d’avoir une première expérience à l’étranger pour enrichir mon CV. J’ai du postuler au total à 3 stages pour que finalement mon conseiller m’apprenne qu’un hôtel en Floride était intéressé par mon dossier et souhaitait me faire passer un entretien téléphonique. Tout est allé très vite et par le plus grand des hasards et à ma plus grande surprise l’hôtel en question était le Club Med.  J’avais déjà tenté de postuler pour eux car c’est une entreprise qui fait rêver. J’ai été donc engagée pour le département du Guest Service à Sandpiper Bay pour une durée de 6 mois.

Comment avez- vous découvert qu’il fallait un visa J-1  pour faire un stage aux USA ?

Mon conseiller m’a tout de suite informée de ce détail et du prix qu’il fallait y mettre. Car ce n’était pas donné, mais j’étais si motivée à réaliser mon rêve celui de vivre pendant une certaine période aux Etats-Unis que rien n’aurait pu m’arrêter.

Pourquoi avez-vous choisi VISA J1 pour les démarches de visa ?

Au moment où l’on m’a proposé ce stage, on avait le choix entre faire les démarches de son côté ou avoir une assistance.J’ai donc choisi d’avoir une assistance avec VISA J1 car les démarches étaient longues mais finalement tout s’est fait sans problème. Il y a de longs formulaires à remplir, j’ai également du me déplacer en Suisse (Bern) à l’ambassade américaine mais je savais ce qui m’attendait au bout… mon sésame pour l’Amérique.

Comment avez-vous jugé la qualité de nos services ?

Excellente. Certes encore une fois les tarifs ne sont pas donnés mais j’ai été prise en charge de A à Z et au final ça m’a permis de réaliser la meilleure expérience de ma vie.

Comment s’est déroulée votre procédure ambassade ?

Beaucoup de gens se découragent car les démarches administrative ne sont jamais simples encore moins pour les Etats Unis. C’est une question de temps et d’étapes à faire et finalement ce n’est pas plus compliqué que ça.  Le fait d’avoir eu quelqu’un qui m’a accompagnée dans ce long processus m’a beaucoup aidée.

Quels conseils pourriez-vous donner pour les étudiants sur le point d’entamer leurs démarches de visa J-1 ?

De s’y prendre à l’avance et d’avoir un peu d’argent de côté je pense que c’est très important.

Comment s’est déroulé votre stage aux USA ?

Mon stage aux USA était génial. Je n’ai pas considéré ce stage comme un stage mais plutôt comme une leçon de vie car je me suis retrouvée dans un cadre différent vu que je travaillais pour le Club Med. Tout le monde avait le même statut, le statut de stagiaire existait que pour les démarches administratives. J’étais chargée du Guest Service autrement dit de la conciergerie de l’hôtel. C’était un poste que l’on venait de créer et qui était à l’essai. On s’occupait des locations de voiture, d’organiser les visites du villages pour les nouveaux arrivants, des VIP, d’organiser des gâteaux d’anniversaire et autre demande particulière.

clubmed-miami

Lors de grand flux, on devait aussi aider de temps en temps la réception mais en temps normal on avait notre propre desk. J’étais engagée comme GO Guest Service et qui dit GO dit animation. Je vivais au sein du village avec tous les autres employés; c’était une sorte de colonie de vacances. Je devais manger avec les clients et avoir un contact social cela fait partie de l’esprit Club Med. J’ai eu la chance d’avoir été mise en contact avec une fille qui a fait exactement les mêmes démarches que moi et a eu le même poste donc avant de partir je savais exactement à quoi m’attendre car j’ai pu lui poser toutes les questions. J’ai beaucoup appris notamment à travailler d’une autre manière, avec des Américains en anglais, à utiliser de nouveaux systèmes informatiques et mis à part le poste en lui mêm,e être GO signifie être polyvalent pour faire aussi bien des spectacles, s’occuper d’une cocktail party, être animateur, socialiser, etc…

Dans quelle mesure le stage a t-il été bénéfique pour votre carrière ?

Ce stage a été un plus surtout par rapport à mon anglais car je me sens vraiment à l’aise maintenant. Le fait d’avoir travaillé avec autant de monde m’a aussi permise d’avoir une certaine ouverture d’esprit, être flexible au niveau des horaires car oui au Club Med on travaille 6 jours sur 7. J’ai eu la chance de rencontrer un Français propriétaire du SPA du resort qui m’a proposé de venir travailler pour lui à Punta Cana, car il avait besoin d’une réceptionniste qui parle plusieurs langues. Grâce à cette expérience je me suis crée un énorme réseau et ai pu également partir travailler aux Caraïbes pendant quelques mois.

Comme Erika, vous souhaitez vivre une expérience qui compte, commencez ici vos recherches avec MyInternshipAbroad.

On est en ligne