Tester gratuitement
mon éligibilité

au Visa J-1

Hi, How Can We Help You?

Monthly Archives: novembre 2017

novembre 29, 2017

Qui est l’oncle Sam ?

Si tu suis depuis un petit moment ce blog ou si tu t’intéresses fortement aux Etats-Unis, tu auras certainement remarqué qu’un personnage est fréquemment cité lorsque l’on parle du pays : l’oncle Sam. Emblème de l’Amérique, sais-tu seulement qui il est vraiment ? Petite explication à connaître avant de partir avec ton Visa J1 !

L’oncle Sam : un symbole

Des cheveux blancs, une barbe grisonnante, un nœud de papillon et un haut de forme étoilé aux couleurs de l’Amérique, l’oncle Sam est un personnage que tu auras certainement déjà aperçu plus d’une fois. C’est surement le cas pour sa fameuse affiche détournée lors de la première guerre mondiale « I want you for the U.S. Army » dans laquelle il arbore une expression très sérieuse et pointe son doigt sur le lecteur. Ce symbole a été revisité un nombre incalculable de fois, allant du simple détournement à la parodie la plus poussée. Il existe même une bande-dessinée politique sur lui ! Alors, qui est-il vraiment ?

Sa petite histoire

En effet, l’oncle Sam a réellement existé. A l’époque (dans les années 1700), il s’appelait même Samuel Wilson et était un fournisseur de viandes qui vivait dans l’état de New-York. Ce dernier a conclu un contrat avec l’armée américaine pour leur fournir des rations alimentaires et leur faisait livrer par tonneaux affublés du sigle U.S. Les ouvriers ne connaissant pas le sigle pourtant apparenté au mot United States, crurent qu’il s’agissait simplement du surnom de Samuel Wilson, Uncle Sam, tel qu’il était nommé par ses nombreux neveux et nièces. Ce qui était une simple erreur devint une plaisanterie et se transmis aux soldats ainsi qu’au reste des Etats-Unis (peu après sa mort).

Son nom devint peu à peu célèbre et la presse s’empara de son image pour représenter l’administration américaine (de façon très négative dans un premier temps puisque associé à la corruption de l’Etat, avant d’évoluer en simple allégorie du pays aux côtés du personnage Colombia). De nombreux articles et dessins le représentant firent leur apparition, ce qui engendra une évolution de son image, notamment de son style vestimentaire (avec le drapeau américain) ainsi que de son visage (associé à Andrew Jackson, le 7ème président des Etats-Unis) et sa forme finale n’apparut qu’en 1898, juste avant la Première Guerre Mondiale où son image fut utilisée afin de recruter des volontaires dans l’armée américaine.

Qu’en est-il de sa réputation aujourd’hui ?

Et bien, c’est assez dur à dire. En réalité, l’oncle Sam est un emblème très controversé. A la fois symbole des valeurs et de l’histoire américaine, il représente également le côté très capitaliste des Etats-Unis. Durant la Guerre Froide et la guerre du Viêt-Nam, son image n’était pas des plus flatteuses. Cependant, les attentats du World Trade Center en 2001 ont redonné un nouveau souffle à ce personnage, engendrant ainsi une poussée de patriotisme chez nos amis les Américains.

 

Voilà, tu sauras enfin mettre une explication sur cette expression régulièrement usitée : « le pays de l’oncle Sam » ! Si tu souhaites effectuer un stage aux Etats-Unis, viens donc jeter un coup d’œil à toutes nos offres ! N’oublie pas non plus que tu dois te munir du Visa J1 qui est un papier à obtenir obligatoirement avant d’entrer aux Etats-Unis ! Pour cela, viens tester gratuitement ton éligibilité !

novembre 22, 2017
novembre 22, 2017

A la conquête de la Grosse Pomme!

Ah New York, la Grosse Pomme, la ville qui ne dort jamais, Gotham … Autant de noms pour nommer la ville la plus mythique et la plus grande des Etats-Unis. Composée de 5 borough (à comprendre quartiers) elle tire son originalité de par sa population cosmopolite : une trentaine de nationalités différentes y résident. New-York a énormément à offrir et c’est la raison pour laquelle nous faisons un deuxième opus des activités insolites que proposent la métropole. Voici donc pour toi quelques idées que tu pourrais faire lors de tes days off !

3 activités insolites et incontournables à NYC

“Chat” c’est étrange !

C’est bien connu, New-York se visite mieux à pieds. Après avoir bien usé tes souliers dans les rues, pourquoi ne pas te poser à la terrasse d’un café ? Nous t’avons déniché une adresse pas comme les autres ! Si tu es un cat lover nous te conseillons de te rendre au Meow Parlour, situé au 46 Hester Street. Concept né au Japon sous le nom de Neko café, il te sera possible dans ce bar à chat de déguster ton cappuccino tout en jouant avec ces boules de poils pour 4 dollars la demi-heure.

Aller snacker au Jekyll and Hyde Club

Si tu es fan du très célèbre roman de Louis Stevenson L’Etrange cas du Dr Jekyll and M Hyde, le restaurant Jekyll and Mr Hyde Club semble être fait pour toi. Ce sera déguisés en monstres et dans une ambiance sombre que les serveurs viendront t’apporter les plats que tu auras choisi. La décoration est tout aussi étrange (voir inquiétante) entre éclairs et coup de tonnerres et le restaurant, divisés en plusieurs niveaux est traversés par des escaliers labyrinthiques. Un décor insolite pour une ambiance unique à deux pas de Central Park au cœur de Manhattan !

Going for The Ride

Lancée en 2010, cette activité insolite te proposera un show digne de Broadway à l’intérieur comme à l’extérieur du bus dans lequel tu auras pris place. Véritable attraction insolite, The Ride transformera la ville de New York en scène de spectacle en plein air. Les comédiens enchanteront les petits comme les grands dans ce bus tour ! Pour y assister, il faudra débourser la somme de $74 mais tu pourras également y assister gratuitement si tu es en possession du New York City Pass !

Tu souhaites faire ton stage à New York ? Viens consulter toutes nos offres de stages aux USA ! Comme tu le sais déjà, le Visa J-1 est un document obligatoire pour faire son stage aux Etats-Unis ! Pour faire gratuitement ton test d’éligibilité c’est par ici !

novembre 13, 2017
novembre 13, 2017

Brooklyn, un quartier dans l’ombre de Manhattan

Quand on pense à New-York, c’est irrémédiable, on pense systématiquement à Manhattan. Pourtant, on oublie souvent que la métropole américaine compte cinq arrondissements qui sont le Queens, Staten Island, le Bronx, Manhattan et Brooklyn. Chacun d’entre eux offre son lot de découvertes et valent largement le détour ! Profite de ton stage aux Etats-Unis pour tous les explorer ! Dans ce premier article, nous commencerons par visiter Brooklyn, le nouveau quartier à la mode qui sort petit à petit de l’ombre de Manhattan.

Brooklyn, un quartier aux multiples visages – Les sites à ne pas manquer

#1. Brooklyn Bridge

Comment ne pas penser au pont de Brooklyn ? Ce monument emblématique de New-York est le plus grand pont suspendu du monde ! Ouvert en 1883, il sert de modèle à de nombreux photographes ! Plus de 100 000 automobiles le traversent chaque jour et les piétons se comptent également en milliers. Que tu le traverses en voiture, à pieds, en vélo ou en skate, tu pourras contempler de splendides panoramas sur la Grosse Pomme ! C’est donc un passage obligé pour commencer ta visite du quartier !

#2. Prospect Park

Étendu sur 210 hectares, Prospect Park est l’un des plus grands parcs de la ville (en élément de comparaison, sache que Central Park dispose d’une superficie de 341 hectares). Conçu par Frederick Law Olmsted (celui qui avait également dessiné les plans de Central Park), cet immense espace vert permet aux habitants de Brooklyn d’être en contact avec la nature. Toute au long de l’année, de nombreux événements y sont organisés tels que du cinéma en plein air en été, des concerts, des cours de yoga ou encore des dîners organisés à la belle étoile !

#3. Brookyln Museum

Le musée de Brooklyn est un immense établissement de 52 000 mètres carrés rassemblant plus d’1.5 millions d’objets ! Ce fut notamment le premier musée des Etats-Unis à présenter des collections d’arts africains. Tu trouveras par ailleurs des vestiges de l’Egypte Antique et des tableaux de maîtres tels que Cézanne, Monet ou encore Degas. Un lieu qui plaira sans aucun doute aux amateurs d’art !

#4. Jardin botanique de Brooklyn

Ceux qui recherchent un peu de paix et de quiétude devraient apprécier ce petit oasis de verdure ! Situé entre le Brooklyn Museum et Prospect Park, ce lieu fut fondé en 1910 et comporte une centaine d’espèces de plantes réparties sur 21 hectares. Chaque printemps, des foules se pressent pour assister au Festival Sakura Matsuri pendant lequel de multiples arbres fleurissent le long de l’Esplanade des Cerisiers.

#5. Brooklyn Heights Promenade

Cette promenade d’un demi kilomètre t’offrira l’une des plus belles vues que l’on puisse avoir de la skyline de Manhattan. Des vendeurs de glace et de pizza se trouvent à proximité afin que tu puisses admirer le panorama le ventre plein ! Tous seront unanimes pour dire que ce lieu est un incontournable à Brooklyn !

Et toi, quel est ton endroit préféré à Brooklyn ? D’autres articles sont à venir pour te présenter les quartiers du Queens, de Staten Island et du Bronx !

Avant de partir en stage aux Etats-Unis, n’oublie pas de commencer le plus tôt possible tes démarches de Visa J-1 ! Pour faire gratuitement et en quelques minutes ton test d’éligibilité c’est par ici !

 

novembre 3, 2017
novembre 3, 2017

Une visite express de San Francisco pendant ton stage aux USA

Tu fais ton stage aux Etats-Unis et plus spécifiquement en Californie ? Alors ne manque pas de visiter San Francisco ! Comme nous savons que pendant un stage à l’étranger, l’emploi du temps est souvent chargé et qu’en même temps tu aspires à visiter le plus de lieux possible; nous te proposons une visite en seulement 8h de San Francisco ! Est-ce que tu vas réussir à caser une journée dans ton emploi du temps pour explorer cette magnifique métropole ? Je suis sûr que oui ! Viens lire la suite pour avoir un rapide aperçu de ce que tu pourras voir en 8h.

Top chrono San Francisco nous voilà !

9 a.m – 10 a.m

Et oui ! Il va falloir se lever tôt si tu souhaites optimiser ton temps le plus possible ! Nous commençons la journée par le symbole de la ville : le Golden Gate de San Francisco ! Comment l’éviter ? Ce pont orange est le plus photographié de la métropole. Que tu sois à pieds, en vélo ou en voiture tu pourras traverser ce monument mythique. Note par ailleurs que tu pourras bénéficier de visites guidées gratuites organisées tous les jeudis et dimanches. Tu l’auras compris, on ne commence pas la visite de San Francisco sans avoir traversé ou du moins photographié ce pont ! C’est l’un des plus connus et des plus visités au monde.

10:15 a.m – 12 p.m

A seulement 15 minutes de là, Chinatown n’est pas un quartier comme les autres. Si toutes les grandes métropoles américaines accueillent un quartier chinois, celui de San Francisco est réellement singulier pour deux principales raisons : Sa taille, c’est le plus grand quartier chinois au monde en dehors du continent asiatique et son ancienneté car c’est le plus vieux des Etats-Unis ! Quasiment complètement détruit en 1906 à cause d’un tremblement de terre, il fut totalement reconstruit en respectant fidèlement l’architecture chinoise. Le lieu est une véritable merveille et l’atmosphère qui y règne est incomparable. Entre les temples, les restaurants, les boutiques typiques et les maisons de thé il est facile de se croire sur le continent asiatique. Très touristique, ce site l’est encore davantage lors du Nouvel An chinois qui y est considéré comme l’un des meilleurs des Etats-Unis !

12:20 p.m – 14:30 p.m

Le musée Legion of Honor est sans nul doute le plus beau de la ville. A l’extérieur, on reste subjugué par son architecture néo-classique directement inspiré du musée de la Légion d’honneur à Paris. Le musée abrite une riche collection d’arts européens sous toutes ses formes : la sculpture (dont 80 œuvres de la main d’Auguste Rodin), la peinture (avec des œuvres de Monet, Picasso, Cézanne, Van Gogh, Pissaro, Salvador Dali, Matisse ou encore Rubens pour n’en citer que quelques-uns) et bon nombre d’objets d’art. Situé dans le Lincoln Park, tu auras tout le loisir, après ou avant ta visite d’explorer ce magnifique espace de verdure qui dispose, pour les amateurs, d’un terrain de golf ! Toutefois, ne nous attardons pas trop, le temps est compté et nous avons encore d’autres lieux à découvrir !

14:45 p.m – 16:00 pm

Pour les passionnés de science et de nature, le California Academy of Sciences et the place to be ! Il fait parti des plus grands musées d’histoire naturelle de la planète. Son architecture est exceptionnelle. A la pointe de la technologie et arborant un design durable, l’édifice dispose d’un toit recouvert de plantes sur une surface totale d’un hectare ! Ce même toit est équipé de panneaux solaires alimentant le musée en électricité. Les murs sont majoritairement en verre afin de laisser passer les rayons du soleil. A l’intérieur, tu seras fasciné par l’immense planétarium, l’aquarium (qui abrite pas moins de 38 000 spécimens ainsi qu’un récif corallien) et la forêt tropicale. Tu pourras par ailleurs admirer un squelette de T-Rex et un autre de baleine bleue ainsi qu’une foule d’autres objets hors du commun. Bref, tu ne t’y ennuieras pas !

16:00 pm – 17:00 pm

Pour notre dernière heure sur-place, nous te conseillons de t’attarder dans le Golden Gate Park où se situe le California Academy of Sciences. D’une superficie de 412 hectares, il est plus grand que Central Park (341 hectares) et c’est aussi le plus grand de San Francisco. Créé en 1870 et prenant modèle sur celui de New-York, le Golden Gate Park n’a rien à envier à son prédécesseur de la côte est. Aussi, tu pourras admirer notamment le conservatoire des fleurs situé sous une serre victorienne parmi les plus grandes au monde mais aussi le plus ancien jardin japonais des Etats-Unis ou encore le jardin botanique qui regroupe plus de 7 500 plantes des quatre coins du monde. Bref, tu l’auras compris, une heure ne sera pas suffisante pour visiter ce parc mais tu y retourneras pour l’explorer davantage ! En tous les cas, cette dernière étape est idéale pour terminer notre journée Franciscanaise !

Il ne te reste plus qu’à bloquer une date dans ton agenda pour visiter San Francisco pendant ton stage aux USA !

Tu n’as pas encore trouvé ? Viens consulter toutes nos offres de stages aux Etats-Unis et postule à celles qui te correspondent mais avant tout, n’oublie pas de faire gratuitement ton test d’éligibilité au Visa J-1 !

Avant de partir, découvre les mystères de Central Park dans cet article ! 😉

novembre 1, 2017

La période tant attendue de Noël est souvent synonyme de fête et de cadeaux. Aux États-Unis, comme en France, les festivités sont sacrées et très suivies. Décorations, sapins et repas, découvre comment fêter Noël aux États-Unis en compagnie des Américains.

Des festivités ancrées dans la tradition religieuse

Outre-Atlantique, la religion tient une part très importante dans la culture américaine. A l’image de Thanksgiving célébrée un mois avant Noël. Il suffit de vivre quelques mois aux États-Unis pour s’en rendre compte. Il faut savoir que l’État français et la Constitution américaine n’ont pas tout à fait la même définition de la laïcité. Ainsi, l’état américain a toujours valorisé les religions sans en privilégier une en particulier. Par exemple, il ne faut pas oublier que le tout nouveau président américain prête serment sur la Bible à son investiture.

Un noël spirituel aux USA

Vous l’aurez compris, la spiritualité a une importance capitale sur les terres de l’oncle Sam et, par conséquent, les fêtes de Noël sont sacrées pour les Américains. Ne l’oublions pas, Noël aux États-Unis est avant tout une fête religieuse même si, en France, elle a pris une dimension beaucoup plus commerciale.

Pour vous démontrer concrètement l’importance de la religion aux États-Unis, sachez que 70.6% des Américains se disent chrétiens, avec une majorité de protestants. Vous comprenez mieux pourquoi il existe une telle ferveur pour les fêtes de Noël chez les Américains. Vous aussi, profitez de votre stage aux États-Unis pour vivre à 100% cette expérience unique.

Vivre un Noël traditionnel en stage aux États-Unis

D’immenses sapins pour épater la galerie

Si beaucoup d’entre-nous célèbrent Noël la veille au soir du 25 décembre, la majorité des Américains préfèrent, quant à eux, le fêter le jour-même. Pour que tout soit parfait le jour J, les familles débutent les préparatifs très en amont. Des semaines auparavant, elles commencent à décorer leur maison. Et évidemment, en bons Américains, ils voient les choses en grand. Aux États-Unis, il n’est pas question d’ériger un petit sapin dans le salon comme il est coutume de voir en France. Celui-ci doit être grand et majestueux et paré de belles guirlandes pour éblouir les invités. Ne soyez donc pas étonné de voir d’immenses sapins bien ficelés sur les toits des voitures quelques jours avant les festivités. D’ailleurs, les Américains ont l’habitude insolite de décorer leurs automobiles. Par exemple, ils peuvent accrocher une couronne de pin sur la calandre de leur voiture.

Les plus belles maisons décorées pour Noël

A l’intérieur du foyer américain, tout est décoré, de la cuisine au salon en passant par les portes des chambres. Les guirlandes électriques sont apposées un peu partout dans la maison. Sans oublier les angelots et les étoiles qui font, eux aussi, partis du spectacle. Pour des personnes non-initiées, l’atmosphère peut parfois paraître un peu kitsch mais c’est ce qui rend la période de Noël aussi spéciale, pas vrai ? En vous promenant dans les rues des quartiers résidentiels, vous verrez que beaucoup d’Américains aiment décorer leur espace. Chaque mètre carré de pelouse est propice à la pose de bonhommes de neige illuminés. Certaines maisons sont réellement spectaculaires. A se demander si la facture d’électricité n’est pas trop salée pour les familles qui font ce choix… Des quartiers américains vont même jusqu’à organiser des concours entre voisins pour élire la plus belle maison de Noël.

Un menu de Noël copieux servi aux invités

Une fois la soirée mise en place et que tous les invités sont arrivés, il est l’heure de servir le repas. Au menu, les Américains ont l’habitude de privilégier la quantité. En guise de plat principal et emblématique, la dinde rôtie est l’un des classiques. Tout comme le jambon de Noël qui est cuisiné avec diverses épices. En dessert, la tarte aux pommes – celle aux noix de pécan ou celle à la citrouille pour rappeler Thanksgiving -, est couramment proposée par les hôtes.

Quelles sont les rituels "spécial noël" aux Etats-Unis ?
Un bon chocolat chaud devant la cheminée tel est la tradition américaine de noël

La tradition de Noël aux États-Unis veut que l’on finisse la soirée avec un chocolat chaud devant la cheminée. L’attendue ouverture des cadeaux intervient à ce moment-là et ravit les petits comme les grands enfants. Les Américains les plus religieux, quant à eux, ont pour habitude de se rendre à la messe de minuit – qui n’est généralement pas programmée à minuit mais plutôt aux alentours des 20 heures. N’hésitez pas à prolonger la soirée en allant déguster des marrons et du vin chaud sur les classiques marchés de Noël américains.

Et le Noël au travail ?

Malgré cette grande ferveur pour les fêtes de Noël aux États-Unis, tout le monde ne peut pas en profiter pour s’amuser. En effet, aux États-Unis, le 25 décembre n’est pas un jour férié. C’est un peu paradoxal mais des employés travaillent ce jour-là. Ainsi, bon nombre d’entreprises organisent des événements en interne. L’objectif est de permettre aux employés de profiter de l’esprit de Noël même au travail. En stage aux États-Unis, loin de ses proches, il est normal d’éprouver l’irrésistible envie de rentrer chez soi pour les fêtes. Pourtant, les festivités américaines de fin d’année valent vraiment la peine d’être vécues. Et, pourquoi ne pas inviter votre famille sur le continent américain pour profiter de cette expérience mémorable ?

On est en ligne